mercredi 15 juin 2016

Récapitulons ensemble les années 2015 et 2016 (jusque maintenant...) !

Bon, alors attends, je récapitule de nouveau, j'en ai rajouté 4 depuis la semaine dernière :

* Attentats... C'est fait !
* Grèves..... C'est fait !
* Pénuries d'essence .... C'est fait !
* Hausse des tarifs des carburants .... C'est fait !
* Chômage massif... C'est fait !
* Accidents d'avion ...... C'est fait !
* Émeutes ..... C'est fait !
* Inondations.... C'est fait !
* Taux d'endettement de l'État : 95,7%... C'est fait !
* Gens malhonnêtes au gouvernement .... C'est fait !
* Commando paramilitaire attaquant une meute de hooligans anglais enbiérés jusqu'à la moelle et en laissant 4 sur le carreau sans que les flics ne réalisent de quoi il s'agit.... C'est fait !
* Attaque d'un hôpital d'enfants.... C'est fait !
* Meurtres de flics à l'arme blanche chez eux devant leur gamin de 3 ans par un type signalé en rouge de partout.... C'est fait !

* Attaques d'extraterrestres..... Heu, ah, non, pas encore....
* Chute de météorite géante..... Heu, plus depuis 65 millions d'années.
* Attaque de zombies..... Heu, non, pas encore vu...
* Un robot indestructible venu du futur attaque une boite de nuit et un commissariat.... Heu, ouais ouais, j'lai vu l'autre jour sur D8, mais c'était un film

vendredi 3 juin 2016

Les syndicats, la CGT, les blocages, la France, toussa, toussa

Quelques réflexions me sont venues à l’esprit, au début des manifestations et des blocages (encore une fois) déclenchés par les opposants à la loi travail qui, même si ils s'en défendent, viennent une fois de plus de prendre tout le pays en otage.

La CGT ne pèse pas plus que la CFDT aux élections professionnelles. La CFDT est favorable à la loi Travail et elle a des arguments. Mais il n'y a pas de vrais débats et la plupart des gens sont pour ou contre la loi en s'appuyant sur des informations partielles et partiales.

J'ai travaillé au Danemark, au début des années 2000, là bas, il est obligatoire d’être syndiqué (on a le choix du syndicat). On a le droit de se dé-syndiquer, mais il faut en faire la démarche, le taux de syndicalisation de ce pays approche les 67%, environ 30% des Danois ne sont pas syndiqués, mais parce qu'ils ne le veulent vraiment pas, c'est leur droit. Ça laisse quand même 70% des salariés syndiqués, et de façon volontaire et active, donc. Pour ma part, j'étais syndiqué, et actif, qui plus est, tant qu'à faire/ Là bas, les accords sont négociés avec l'entreprise, et, puisqu'il est obligatoire d’être syndiqué, à chaque consultation, 100% des salariés sont consultés, ou tout au moins informés et, par conséquent, au moins 51% d'entre eux votent les accords. C'est pour cela que les accords d'entreprise sont si rapides et efficaces. On n'est pas dans ce cas en France, avec a peine 7,7% de travailleurs syndiqués en 2013, tous syndicats confondus (source des taux de syndicalisation OCDE, voir plus bas) et qui, malgré une représentativité à peine plus que nulle (avant dernier pays de la liste prise en compte par l'OCDE, juste un peu plus que l'Estonie) votent les conventions collectives (accords de Grenelle, 1968, il y a 48 ans, à l'époque, le taux de syndicalisation était quand même environ 20%, soit environ 3 fois plus qu'aujourd'hui, source INSEE : www.insee.fr/fr/ffc/docs_ffc/donsoc06yt.pdf ) et se permettent de bloquer tout un pays au nom de leurs intérêts personnels. Les accords de Grenelle n'ont JAMAIS été réévalués depuis cette époque, malgré un changement du tout au tout de la société, et du contexte socio-économique et international.

En clair, le 2è article de l'actuel projet de loi tend à se rapprocher de mon petit exemple Danois, et c'est bien cela qui fait peur à la CGT et Sud : une perte de pouvoir, rien de plus. D'ailleurs quel est le syndicat le plus représenté en France, par effectif global ? C'est bien la CFDT avec 868 601 adhérents (source : http://facta.media/representativite-syndicale-chaque.../). Ce syndicat, quoi qu'on en pense, en tout cas le plus représentatif en France, donc, et quoi que l'on pense de la représentativité syndicale dans ce pays est POUR, je dis bien POUR la loi El-Khomry, et ils n'ont pas peur de le dire: https://www.cfdt.fr/.../declaration-du-conseil-national...

Reste maintenant à évaluer l'image dévastatrice renvoyée à l'étranger d'un pays en guerre civile dès la moindre évocation sociale. Une image d'une totale incapacité à a moindre prise de conscience d'une évolution de son environnement, que ce soit en interne comme vers l'international (ce qui entraîne mathématiquement des baisses d’investissements, baisse d'attractivité, baisse d'activité -> hausse des chômages)

Et puis, finalement, cette loi travail, moi aussi, je suis pour

http://stats.oecd.org/Index.aspx?DataSetCode=UN_DEN

vendredi 22 janvier 2016

Le mariage

Alors voilà, après plusieurs années de vie commune, vous en avez discuté des heures et vous avez décidé finalement de vous marier, ça y est, vous avez franchi le cap. Après un an de démarches, vous avez testé tous les restaus, vous avez fait plein d'examens médicaux, vous avez vu le banquier, le notaire, pris des tas de rendez vous, vous avez invité toute la famille et vous arrivez devant le maire, et là il vous demande si vous voulez prendre un(e) tel(le) pour époux(se).

Hé, mais il est con ce maire ou quoi  ?

mercredi 20 janvier 2016

Une citation de Salman Rushdie sur la liberté d'expression

«Dès lors que l'on dit: "Oui, je crois en la liberté d'expression, MAIS", j'arrête d'écouter.
- "Je crois en la liberté d'expression MAIS les gens doivent faire attention."
- "Je crois en la liberté d'expression MAIS nous ne devrions offenser personne."
- "Je crois en la liberté d'expression MAIS n'allons pas trop loin."
Je veux dire: dès que vous limitez la liberté d'expression, alors ce n'est pas la liberté d'expression. Sa caractéristique est d'être LIBRE.»

- Salman Rushdie

vendredi 8 janvier 2016

Le "Lemmium", un nouveau métal superloud

La 7è ligne du tableau périodique des éléments a été récemment complétée par de quatre nouveaux éléments, faisant partie de la cétégorie dite des métaux lourds (heavy metal en Anglais) découverts au Japon, en Russie et aux USA (Joint Institute for Nuclear Research in Dubna, Oak Ridge National Laboratory in Tennessee et le Riken institute). Ces éléments, de numéros atomiques 113, 115, 117 et 118 n'ont pas encore reçu leurs noms définitifs, attribués par l'IUPAC, l'union internationale de chimie pure et appliquée.

Ils sont qualifiés de "superlourds" puisqu'ils sont composés de plus de 104 protons, leur durée de vie avant décomposition spontanée n'est que de quelques millisecondes après qu'ils aient été synthétisés grace à des accélérateurs de particules.

Presque simultanément, Lemmy, le leader du groupe Motorhead, idole du Heavy Rock, la quintessence du Heavy Metal est décédé, le 28 décembre en son domicile de Los Angeles, juste après son 70ème anniversaire.

Bien des fans de Heavy Metal de par le monde ont pensé qu'il serait judicieux que l'IUPAC attribue le nom de Lemmium à ce nouvel élément de numéro atomique 118, le dernier et le plus lourd de ces 4 nouveaux métaux lourds du tableau périodique des éléments découverts récemment. John Wright, manager en business support a lancé à cet effet une pétition en ligne sur Change.org et je vous encourage tous à la signer, tout simplement parce que :

"The only way to feel the noise is when it's good and loud".

Afficher l'image d'originehttps://www.change.org/p/support-lemmy-tribute-name-newly-discovered-heavy-metal-lemmium

U moment où j'écris ces lignes, la petition atteint 113 364 signataires, presque 6000 de plus depuis ce matin où j'ai écrit la version anglophone de ce billet !

Rock On Lem !

Superheavy metal "Lemmium"

Recently discovered in Japan, Russia and the US, (Joint Institute for Nuclear Research in Dubna, Oak Ridge National Laboratory in Tennessee and Riken institute), these elements of the, now complete, 7th period of the periodic table of elements with atomic numbers 113, 115, 117 and 118 will get permanent names soon, according to the International Union of Pure and Applied Chemistry.

These elements are classified as "superheavy" for they are composed of more than 104 protons, they last some milliseconds at maximum and they were created using particle accelerators.

Almost simultaneously, Motorhead frontman Lemmy, most iconic figure of Heavy rock, the very essence of heavy metal died on december 28th at his home in Los Angeles, shortly after celebrating his 70th birthday.

Some Heavy metal fans around the world believe it is fitting that the International Union of Pure and Applied Chemistry recommend that Ununoctium 118 (temporary name), the latest, and heaviest of the four newly discovered Heavy Metals in the Periodic table is named Lemmium. A petition's been set up by John Wright, a business support manager in this intention, we believe this intention is good and we encourage any to sign it, simply because "Only way to feel the noise is when it's good and loud".

Afficher l'image d'originehttps://www.change.org/p/support-lemmy-tribute-name-newly-discovered-heavy-metal-lemmium

At this moment, this petition reaches 106 531 signatures already ! Rock On Lem !

vendredi 9 octobre 2015

Programme d'abattage massif de bouquetins dans le massif du Bargy (haute savoie)

Madame la ministre, concernant la biodiversité, j'attire votre attention sur l'opération d'abattage massif de bouquetins dans le massif du Bargy dans les Alpes, en application d’un arrêté du 16 septembre.
Commencé par la la préfecture de Haute-Savoie ce
jeudi 8 octobre, cet abattage masif concerne une espèce protégée depuis 1981, qui est accusée par les éleveurs de contaminer leurs bêtes à la brucellose, une maladie infectieuse qui a resurgi en Haute-Savoie en 2012, alors qu’elle avait été éradiquée de France en 2003.

http://www.lemonde.fr/.../la-haute-savoie-lance-une...

En effet, l'ANSES a remis un rapport, résultat d'une expertise collective faisant intervenir un groupe de personnes spécialisées dans la faune sauvage, mais également les représentants agricoles du département (FDSEA, Chambre d’Agriculture Savoie-Mont Blanc, GDS, Union des Producteurs de Reblochon Fermier) qui ont fait le déplacement et ont été audités.

Ce rapport a été réalisé par un financement pubic, et réalisé par une autorité indépendante, composée d'experts dans la dispensation de conseils pour la gestion des crises sanitaires et epizooties.

Voici le lien vers le rapport de l'ANSES :
https://www.anses.fr/fr/system/files/SANT2014sa0218Ra.pdf

Les experts soulignent particulièrement les points suivants (pages 129 et 130)
(c'est un copier-coller)
-----
Le risque actuel de transmission de la brucellose aux cheptels domestiques est estimé, par les experts, comme quasi-nul à minime (1-2 sur une échelle de 0-9). Le risque pour l’homme est directement dépendant du précédent et forcément inférieur, en prenant en compte le risque alimentaire et le risque professionnel. Les experts estiment le risque actuel pour l’homme comme « quasi-nul » (1 sur une échelle de 0 à 9). Il est très inférieur au risque lié à la brucellose importée qui représente plus de 80 % des cas de brucellose
humaine en France chaque année ;
le caractère indispensable du maintien d’une surveillance des bouquetins et d'autres espèces sauvages cibles notamment les chamois, les cerfs et les chevreuils :
o sur le massif du Bargy. Le nombre et la nature (classe d’âge, sexe) des animaux échantillonnés devront être déterminés en fonction des mesures de gestion mises en place et de la séroprévalence attendue. A cet égard, les experts soulignent que, quel que soit le scénario de gestion mis en place, si l’analyse est réalisée sur place, un suivi sérologique sans euthanasier les animaux séropositifs n’est pas envisageable dans le contexte d’infection du Bargy. En parallèle, la surveillance saisonnière renforcée et en
temps réel des cheptels laitiers bovins et caprins doit être maintenue, notamment par le dépistage régulier de la brucellose sur lait de mélange, lors de la période d’exposition ;
o sur les massifs voisins : tous les scénarios présupposent que les bouquetins des massifs adjacents ne sont pas contaminés par la brucellose. Il s’agit là d’un élément majeur de l’analyse des différents scénarios envisagés. Les experts soulignent qu’il est indispensable de mettre en place très rapidement une surveillance de la brucellose sur les populations de bouquetins des massifs avoisinants, permettant de vérifier l’absence
de contamination aujourd’hui et dans les années à venir ;
L’impossibilité de parvenir à un abattage total d’une population de bouquetins, ce qui a conduit les experts à envisager un taux maximal de 90 %. Ce dernier est considéré comme très optimiste ;

Les difficultés techniques de mise en oeuvre des différentes mesures envisagées dans les scénarios de gestion. Celles-ci varient d’un scénario à l’autre. Sans pouvoir se prononcer sur la faisabilité technique de chacun des scénarios, les experts ont néanmoins souligné que tous les scénarios étudiés sous-entendent la mise à disposition de personnel de terrain devant travailler dans une zone montagneuse (zone à risque), manipuler des animaux
potentiellement lourds et/ou contaminés et éventuellement du produit vaccinal ou des substances létales (euthanasie d’animaux).
Anses rapport d’expertise collective Saisine « 2014-SA-0218 Brucellose Bouquetins Bargy » page 100 / 163 juillet 2015

Chaque scénario présente donc un risque non négligeable pour le personnel de terrain, ainsi qu’un niveau de faisabilité technique qui doivent être pris en compte dans le choix du scénario de gestion. Certaines méthodes peuvent être plus dangereuses que d’autres : par exemple, il reste toujours moins difficile et moins risqué pour les opérateurs, compte tenu de la topographie, d’abattre un animal (possible jusqu’à 250 mètres de distance) que de le
capturer par téléanesthésie (possible jusqu’à seulement 25 mètres de distance). La recherche de méthodes alternatives de capture serait justifiée pour certains scénarios ;

L’augmentation des mouvements intra- et inter-massifs, d’autant que les abattages sont importants, avec un effet de seuil qu’il n’est pas possible de caractériser aujourd’hui. Ces mouvements ont pour conséquence d’entretenir en partie l’infection sur le Bargy et peuvent conduire à la contamination des massifs voisins (ceci renforce la nécessité de mettre en
place une surveillance des bouquetins dans ces massifs voisins) ;

L’inéluctabilité d’une gestion sur plusieurs années, avec des mesures combinées. Le Groupe de Travail souligne que des scénarios prévus sur une seule année, tout comme une solution simple et unique, ont une très faible probabilité d’atteindre l’objectif de maîtrise de la situation sanitaire, alors que des combinaisons de mesures seraient vraisemblablement plus efficaces. Ainsi, les scénarios peuvent se compléter les uns les autres au cours de plusieurs années successives (au moins 5 ans) ;

Dans ce contexte, la vaccination contre la brucellose du bouquetin, moyennant des contraintes en matière de suivi sérologique et certaines conditions rappelées dans le présent rapport, permettrait d’améliorer l’efficacité de scénarios de base. Il faut cependant souligner que les experts se sont prononcés contre la vaccination à distance par téléinjection,
compte tenu des nombreux aléas que ce procédé représente. L’option de la
vaccination ne peut donc s’envisager qu’en capturant un nombre important d’animaux. La télé-anesthésie peut constituer une limite à cet objectif et le Groupe de Travail recommande que des procédés alternatifs de capture puissent être étudiés et mis en place sur le massif. Pour cela, des échanges avec des spécialistes français et étrangers doivent être facilités pour rechercher des procédés permettant de capturer le plus grand nombre
possible d’animaux (capture de masse) et pour adapter ces procédés à la situation du Bargy (notamment topographique).
----- (fin du copier coller)

Il y est donc expressément indiqué que cette politique d'abattage massif

- ne servira à rien
- couterait cher au contribuable
- ferait courir des risques aux agents chargés de l'appliquer

Je ne comprends pas que la collectivité, qui pourtant l'a demandé, et financé ne prenne pas plus en considération les conclusions de ce rapport, pourtant resultat d'une concertation collective, mais faisant EGALEMENT intervenir les représentants agricoles locaux.

Je ne comprends pas l'attitude des pouvoirs publics formant ils et finançant des scientifiques et leurs études si c'est pour en jeter leurs conclusions aux orties.

vendredi 2 octobre 2015

Le camping "le terroir" passe sur la RTS, vendredi 2 oct 2015.

Une petite publicité  pour ce 2 octobre 2015

Si vous avez un peu de temps et que vous pouvez recevoir la RTS (radio télévision Suisse) par votre box ce vendredi 2/10 a 20h15, je vous conseille l'émission Passe moi Les Jumelles,

Le terroir, "le camping autrement"

Documentaire de 26 mn sur le camping "le terroir" a l'instant "t " (septembre 2014)

Normalement toutes les box devraient permettre de recevoir la RTS, il faut juste savoir sur quel canal elle se trouve. Moi je suis chez Free, la RTS se trouve sur le canal 276 de la freebox.
Sinon, on peut voir cette émission sur le site internet de la RTS :

http://www.rts.ch/…/7135551-un-peintre-et-sa-nature-le-camp…

Le site internet du camping "le terroir" : http://www.camping-le-terroir-haute-savoie.fr/

mardi 15 septembre 2015

Crise migratoire de septembre 2015, 2è partie.

Début 2012, en France, 81 000 adultes et 30 000 enfants étaient sans domicile. Plus de la moitié de ces adultes étaient de nationalité étrangère. En incluant les 8 000 sans-domicile des communes rurales et des petites agglomérations et les 22 500 personnes en centres d’accueil pour demandeurs d’asile, 141 500 personnes étaient sans domicile en France métropolitaine début 2012, soit une progression de près de 50 % depuis 2001. Il n'y a pas de chiffres publiés depuis cette année

http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=ip1455

2 852 000 personnes sans emploi en France métropolitaine au 2è semestre 2015.

http://www.insee.fr/fr/themes/info-rapide.asp?id=14

Et là, tout d'un coup, à ces réfugiés, on va leur trouver un toit et un boulot, tout droit sorti du chapeau....! Et les autres, précédemment cités, ils deviennent quoi au passage ? Et qui a pensé à financer tout cela ?

C'est totalement ridicule et ne correspond strictement à rien d'autre qu'à un stupide et servile emballement médiatique en période pré électorale (les pires).


Voir aussi :
http://chorten.net/r 

lundi 7 septembre 2015

Crise migratoire de septembre 2015.

Je voudrais que quelqu'un m'explique combien de migrants vont être accueillis par les monarchies du golfe, par le maroc, par l'algérie, par la finlande, par l'islande, par la turquie, par la suisse, par la russie ?

Combien de migrants se dirigent ils ailleurs vers ailleurs que l'Europe ?

S'agit il de migrants, ou de réfugiés ? Un réfugié est censé retourner d'où il vient après la fin de la guerre. 


Mais cette "guerre", qui sait quand (et si) elle est censée se terminer ?